Marathon des Sables 2017 contre la maladie de Charcot, 10 ans après…

mars 1st, 2017

Le 07 avril prochain avec Patrice nous nous envolerons pour courir le 32ème Marathon des Sables (MDS) contre la maladie de Charcot, 10 ans après….

En effet en 2007, suite à la lecture d’un article dans le Sud-Ouest, un message envoyé à Patrice qui participait au 22ème MDS  pour faire parler de cette maladie nous a réunis et aujourd’hui, 10 ans après nous nous engageons sur cette nouvelle édition pour cette cause qui nous tiens à cœur :
Patrice, car infirmier il s’occupe de personnes atteintes par cette pathologie,
Moi, car j’ai  perdu mon père (il avait 58 ans) et  2 autres membres de ma famille de cette maladie.

De g à d, Cyril, Phil, Patrice

Nos objectifs :

Faire rêver par nos foulées dans le désert, toutes celles et ceux qui ne peuvent plus courir à cause de la maladie,
Médiatiser cette pathologie à ce jour incurable,
Pouvoir récolter des dons pour la Fondation Thierry Latran qui finance la recherche médicale,
Permettre à Phil, sportif accompli avant que la maladie ne s’invite dans sa vie, avec l’aide d’aidants, de nous retrouver sur le parcours pour les 2 dernières étape, de passer la soirée sur le bivouac et de dormir dans le désert.

Pour cela diverses actions sont menées avec l’aide de nombreux bénévoles, sportifs et aidants de l’Hôpital Marin de Hendaye (AP-HP)  que nous remercions très sincèrement pour leur engagement à nos côtés :

Un loto a eu lieu le samedi 25 février à Hendaye au Club House du Stade Ondaraitz, nn vide grenier le dimanche 26 février de 9H à 18H à Anglet.

Une collecte sur KisskissBanbank est en cours pour permettre de couvrir le budget du voyage de Phil et de ses accompagnants.
Vous y trouverez également une description de ce projet.

Aidants de l’Hôpital Marin de Hendaye (AP-HP) qui se mobilisent pour réussir ce projet

Merci à toutes celles et ceux qui voudront nous aider à atteindre nos objectifs et ainsi combattre cette terrible maladie…N’hésitez pas, c’est par là…

Cyril

Sénégazelle 2017 - 5ème et dernière étape

février 17th, 2017

Aujourd’hui étape de 8km300 “type trail”.
Les premières se sont trompées de chemin mais ont vite retrouvées les balises.
Grosses chaleurs encore aujourd’hui.
Marine a stoppé au 3ème KM mal aux chevilles et mal à la tête mais elle
a bien récupéré auprès du médecin de la course.
Béa a donc fini l’étape seule et à son allure.
Quand à Adeline elle a ini 7ème et a très bien couru, ses genoux ont besoin de repos maintenant.
L’arrivée s’est faite dans un tout petit village, Roho, l’accueil a été
très chaleureux à l’arrivée.
Beaucoup d’émotion pour les gazelles qui terminent cette dernière étape.
Pour ma part j’ai pu retrouver sur le parcours, Adeline dans le village à 500 mètres de
l’arrivée. Cela restera un beau moment de partage mère -fille.

Pour la dernière distribution de fournitures scolaires nous avons donnés les cahiers décorés par les enfants des écoles de Bayonne.

img_6821_r.JPGimg_6823_r.JPGimg_6834_r.JPGimg_6896_r.JPG

Sénégazelle 2017 - 4ème étape

février 16th, 2017

 ”Aujourd’hui, étape de 8km dans un paysage époustouflant au travers des salines.”
Ci-dessous Béa et Marine

bea_marine_4.JPG

“L’arrivée de cette étape a eu lieu au village de Faoye avec un accueil toujours aussi merveilleux, rythmé par les chants et les applaudissements des enfants.”

arrivee_4eme_etape.JPG

Gazelles attendries

bea_marine_enfants.JPG

Particularité de ce village lieu de l’arrivée du jour :

baobab_faoye.jpg

Ce baobab, le totem du village, détient des pouvoirs particuliers. Sa réputation dépasse les limites de Faoye, à tel point que de nombreuses personnes s’y rendent pour se purifier. Le plus fameux de ces pèlerins : Léopold Sédar Senghor. L’ancien Président se rendait ici une fois par an.

Sénégazelle 2017 - 3ème étape

février 15th, 2017

“Une journée très chaude aujourd’hui. Une étape de 9,5kms était au menu du jour. Nous avons quitté le campement pour 30min de pirogue pour nous rendre sur la ligne de départ.

enfants.JPG

Du sable et encore du sable à travers plusieurs petits villages sous les encouragements des enfants pour les Gazelles qui ont courues avec un petit sac remis à un enfant à l’arrivée dans le village de Simal.
Nous avons remis les cahiers des élèves de CM1 de l’école des Thermes Salins de Biarritz aux écoliers de la classe de CM1a. Ils ont été très touchés par les beaux dessins, ils ont trouvé la classe et la cour d’école très très belles.

enfants2.JPG
Béa, Marine et Adeline ont passé la ligne d’arrivée avec un immense sourire malgré les 30kms de course (depuis la 1ère étape) dans les jambes.
Pour ma part mon pied guéri bien.
L’après-midi nous avons été dans les familles, moments d’échanges intenses.
Ce soir mode récupération pour les Gazelles car après 3 étapes la fatigue se fait sentir.”

Sénégazelle 2017 - 2ème étape

février 14th, 2017

Compte rendu du jour :

“Aujourd’hui étape de 9km300 sur une petite ile située en face de notre
campement. Nous y sommes allées en pirogue au lever du soleil, c’était
magnifique.

Départ en pirogue
Une étape sans sable mou mais un sol sous forme de crème brulée !!
Beaucoup de vent : assez exigeante cette étape. Un immense baobab sacré surplombait toute l’ile, c’était magnifique.
Adeline, Béa et Marine ont passé la ligne d’arrivée avec beaucoup
d’émotion, quelques douleurs de genoux pour Adeline et quelques
ampoules pour Marine.

Arrivée Adeline

Béa et Marine

Quand à moi toujours avec le staff et toujours au
chrono. Si ma plaie se solidifie bien j’espère vendredi pouvoir faire la
dernière étape avec les filles.
Pas d’école ni de village sur cette ile !!

Vivement demain car nous allons pouvoir remettre les cahiers des écoles primaires de Bayonne et de Biarritz aux enfants du village de Simal.

Delphine”

img_6743.JPG

Merci au photographe de la Sénégazelle, Cyril Bussat, pour ces clichés personnalisés (voir aussi le CR de la 1ère étape) et de nous les avoir envoyés

Sénégazelle 2017 - 1ère étape et 1ère distribution

février 13th, 2017

Message des Gazelles :

“Aujourd’hui au menu une première étape de 11 kms.
Départ du campement pour une arrivée au village de Yayème les baskets pleines de sable.
Quelques ampoules pour Marine et probablement quelques courbatures pour demain au réveil.
Delphine au chrono, Adeline, Béa et Marine ont passé la ligne d’arrivée avec une grande émotion, le coeur battant au rythme des applaudissements des enfants.
Accueil très chaleureux à l’école publique de Yayème dans la classe de CP de 40 élèves ravis de recevoir nos fournitures.

Adeline


Adeline

Béa

Journée riche en émotion.
Nous allons bien nous reposer cette nuit pour être en forme au départ demain.”

Plus de photos sur le site de la Sénégazelle.

Ecole Yayème

Sénégazelle 2017 - 1er jour

février 12th, 2017

Voici le 1er message de Delphine reçu directement du Sénégal :

“Nous sommes bien arrivées au village ce matin à 6H après un long périple, une valise malheureusement perdue à l’arrivée Dakar (ou à la correspondance à Casablanca).

Petit déjeuner

L’acclimatation est très agréable, température de 32 degrés. Nos cases sont magiques et la nourriture locale délicieuse.

pause.JPG

Les fournitures scolaires sont triées et nous sommes impatientes de chausser les baskets pour rencontrer premiers écoliers d’un village voisin. Destination et parcours encore inconnus, nous avons un brieffing ce soir à 17H30.

fournitures.JPG

Pour ma part, la course sera différente, je compte me proposer pour accompagner le staff soit au chrono ou au ravitaillement et encourager mes coéquipières.
Connexion Internet difficile, donc pour le moment nous ne pouvons envoyer des photos.”

Les photos de cet article proviennent du site internet de la Sénégazelle, vous pouvez en voir plus par ici.

Sénégazelle 2017, c’est parti !

février 11th, 2017

Voici les premières nouvelles des gazelles « Mères-filles » en route vers le Sénégal :

Un petit passage pour Delphine aux urgences avant de prendre la route pour l’aéroport de Bordeaux.
En effet une porte de placard lui est tombée sur le pied entrainant la pose de 5 points. Le pire est évité (pas de lésion des tendons) mais pas de course à pied… Elle vivra l’essence même de la Sénégazelle avec ses coéquipières, le soutien scolaire pour les enfants sénégalais.

Les gazelles sont parties les valises pleines de cahiers joliments dédicacés par les enfants de l’école Victor Durruy de Bayonne et des Thermes Salins de Biarritz.

Les écoliers de Simal seront enchantés.

v__e78d.jpg

img_40891.jpg
A 11h l’avion a décollé pour Casablanca où elles ont atterri vers 13H15 avant de redécoller pour Dakar dans la soirée.
Elles tiennent à tous vous remercier pour votre soutien.
Au départ de Bordeaux

Dans l’attente des prochaines nouvelles du Sénégal.

Sénégazelle 2016 - résumé - vendredi 19 février

février 19th, 2016

Le départ de la dernière étape a lieu à Simal. Aujourd’hui notre sentiment est partagé, d’un côté nous sommes soulagées que cela soit la dernière étape car la fatigue musculaire commence vraiment à se faire sentir, d’un autre côté, c’est déjà l’amertume de voir cette belle aventure se terminer.

Alors un sentiment commun nous envahit : l’envie de profiter un maximum de cette étape. A l’image de la solidarité qui a régné cette semaine, nous décidons de courir toutes ensemble. Nos chants, danses animent le départ puis nous profitons tout au long de la course pour immortaliser les belles amitiés qui se sont créées entre les gazelles, au milieu des paysages toujours aussi magnifiques.

Pour nous, c’est encore un moment pour sensibiliser les autres gazelles à notre projet.

Aujourd’hui, ce sont toutes les gazelles qui courent pour Zurekin !

A l’arrivée, une belle fête nous attend. Camille se voit remettre un superbe costume traditionnel pour célébrer sa victoire finale. C’est dans la classe de CP que nous distribuons nos fournitures. Sous leurs yeux ébahis des enfants, nous leur offrons cartables, cahiers, crayons et stylos.

vendredindougle-251.jpg

En guise de remerciements, les enfants entonnent des chansons.

vendredindougle-273.jpg

Nous regagnons le campement en calèche, le cœur lourd mais avec le sentiment d’avoir accompli une action toute au long de la semaine.

L’après midi nous rendons visite au dispensaire de Simal. Au programme de la soirée, remise des prix et une belle fête africaine pour clôturer cette extraordinaire semaine de sport, de solidarité et de partage.

Demain nous passerons la journée à N’Gor, petite île au large de Dakar, avant de décoller dans la nuit pour rejoindre la France dimanche.

Sénégazelle 2016 - résumé - jeudi 18 février

février 18th, 2016

 Belle surprise ce matin sur la ligne de départ. Nous rencontrons Stéphanie, française, habitante de l’île de Dioneware, originaire zurekin.pngd’Urrugne et amie des mamans de Thomas et Xabi. C’est donc avec beaucoup d’émotions que nous prenons le départ, avec les courbatures, les ampoules et la fatigue des 3 étapes précédentes mais comme depuis la 1ère étape, Zurekin nous accompagnent et nous permet de trouver l’énergie et le courage nécessaire au plus profond de nous même.

Aujourd’hui nous avions 8 kms à parcourir entre Dionewar et l’ile de Niodior. Le principe de l’étape du jour est original puisque les dernières du classement général partent en 1er et inversement pour les 1ères, par groupe d’une dizaine de gazelles, à 2 minutes d’intervalle.

jeudiniodior-170.jpg

Cela n’a pas empêché Camille de gagner une nouvelle étape après avoir remonté toutes les gazelles ! Emilie termine à la 9ème place, Etelle à la 16ème et moi-même à la 13ème.

Nous avons choisis aujourd’hui de distribuer les fournitures aux classes de maternelles. Les crayons, cahiers de dessin, peluches et ballons enchantent les tous petits.

jeudiniodior-385.jpg
Après un retour en pirogue sous le soleil brûlant des tropiques, un excellent déjeuner est pris à Diakhonor avant de monter dans les taxis brousses qui nous reconduisent au campement de Simal.

jeudiniodior-013.jpg

Demain un nouveau parcours nous permettra de rencontrer les élèves d’une autre école de la région du Saloum…




Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 126 articles | blog Gratuit | Abus?